Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

nationale et pour celles postérieures a ce semestre, au préposé des districts oü le paiement annuel doit être fait.

„Jusqu'a présent tout notre projet ne tend qu'a etablir 1'ordre dans la dette publique, a simplifier la comptabilité, a la débarrasser de toutes les anciennes formes, a réduire les anciens titres de créance en un titre unique et républicain et a faciliter le paiement annuel dans les districts. II nous reste a vous développer nos vues pour retirer les assignats de la circulation; cette mesure, impérieusement réclamée par les circonstances, mérite toute notre attention puisqu'elle doit amener la diminution du prix des denrées et marchandises et déjouer les mesures de nos ennemis qui nous font une guerre cruelle en finance, en discréditant la monnaie révolutionnaire qni nous a mis a même de combattre la coalition royale.

„L'emprunt forcé, contre lequel on a tant crié et qui a servi de prétexte aux malintentionnés pour publier que nous voulions violer les propriétés, est la base de notre projet; il est peut-être nécessaire de revenir sur les principes qui vous ont déterminés a le décréter, afin de détruire d'une manière victorieuse les calomnies qu'on a répandues avec tant de complaisance et prouver qu'au contraire il respecte, conserve et assure les propriétés.

„Tout le monde conviendra avec nous que lorsque la société fait des dépenses extraordinaires pour 1'avantage général et 1'utilité commune, elle a le droit d'exiger de tous les citoyens des contributions proportionnées aux besoins; les amis de la liberté conviendront que la guerre que nous soutenons contre les tyrans coalisés n'a d'autre but que d'établir le règne de la liberté et de 1'égalité; que par conséquent les dépenses qu'elle entraïne sont pour 1'avantage général et pour 1'utilité commune.

„II est évident que les I'ranfais n'auraient pas pu soutenir une guerre qui a exigé et nécessité les plus grands efforts sans 1'établissement d'une contribution nouvelle, si, pour acquitter les dépenses extraordinaires, ils n'avaient successivement eu recours a des créations et émissions d'assignats qui ont pour gage les biens nationaux provenant des biens ecclésiastiques, domaniaux et des émigrés. Aujourd'hui, il importe d'en réduire la masse en circulation pour obtenir une diminution sur le prix des denrées et marchandises qui est réclamée de toute part.

„Vous auriez pu sans doute établir une taxe de guerre sur les personnes qui, par leur fortune, sont en état de la payer, et par ce moyen retirer une masse tres considérable des assignats qui sont en circulation: le riche et le pauvre en auraient de suite éprouvé les heureux effets, puisque celui qui dépensait 10,000 livres par année, est obligé aujourd'hui d'en dépenser 20,000, a cause de 1'augmentation des denrées et marchandises. Si, par cette contribution, les denrées diminuaient, celui qui aurait contribué pour 10,000 livres, les aurait épargnées dans ses dépenses

Sluiten