is toegevoegd aan uw favorieten.

Antwerpen vóór 100 jaar

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Théodore Teichmann gold als Franschman door zijne opvoeding aan de « Ecole polytechnique ». De brief vermeldt hem onmiddellijk daarna :

« Mercredi soir après t'avoir écrit j'ai fait de la musique chez maman; Mr Teichman est venu m'accompagner; le piano me paroit bien mauvais, mais comme je ne veux pas laisser maman toute seule, il faut que mes doigts prennent le parti de s'exercer sur ce vieux chaudron, sans cela ils risqueroient de s'engourdir. J'ai refu ce jour-la un gros paquet d'ancienne musique qui se trouvoit au grenier chez Mme Verachtere, et que Charles m'a envoyée en 1'accompagnant d'une lettre superbe; comment trouves-tu ces attentions-la? il y a parmi ce fatras de fort beaux morceaux. Je suis encore éblouie, chère sceur, de tout 1'or que j'ai vu le jour de 1'an. Je suis restée a la fenêtre pour admirer tous les passants; le blond phcebus brillait de tout son éclat, il m'a salué d'un air de nouvelle année. Mr Cuvelier est venu nous faire sa visite a g heures du matin en grand uniforme; a midi il étoit chez maman dans un costume moins éclatant; » — uit die bewoordingen blijkt dat Jenny, zoowel als Mimi, bij « tante £oise „ woon(je; wanneer zij in Antwerpen verbleef. — « il nous a prévenus la que ces visites du matin n'étoient destinées que pour Papa et pour mon oncle et que le soir il seroit venu présenter ses hommages aux dames; en effet, chère amie, nous 1'avons eu a 6 heures, brillant comme un astre et gai comme pierrot; Mrs Teichman et Blacher qui avoient aussi porté leurs cartes le matin sont revenus dans la soirée. Dimanche Sophie Verachtere a diné chez nous; le soir sa maman avec Charles, Pierrot, Frédéric et un certain Mr Janssens leur ami, ont joué le boston avec nous chez Maman; j'avois a ma table tous ces enfans; c'est une pépinière de jeunes adorateurs que je te conserve, ma petite; je tacherai de te les livrer bien aimables