is toegevoegd aan uw favorieten.

Antwerpen vóór 100 jaar

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

la rétablir, mais je crois que Pon n'y songera pas de sitót; il faudra beaucoup de tems pour cela et des dépenses énormes; cette pauvre Mme Proli tremble déja qu'on ne la fasse sauter; je pense que si 1'on faisoit mine de reconstruire les moulins, elle prendroit la poudre d'escampetteet laisseroit sa jolie maison a notre disposition; mais personne n'auroit le droit de 1'en faire sortir si elle vouloit tenir bon; nous serions forcés de nous contenter de ce que nous appelions la fabrique et puis la maison du paysan, et ce seroit encore assez pour le moment. Voila, ma petite, des chateaux non pas en Espagne mais a Wetteren ; que je serois heureuse si nous pouvions y passer quelque tems ensemble! nous tócherions d'y oublier la perte de fidelle, Cartouche, et même le mouton ; tu pourrois sans difficulté remonter cette belle ménagerie; on trouve toujours des bêtes partout...

Dimanche... nous avons été a un bal champêtre dans la salie des arquebusiers... lundi nous sommes allées... au jardin rue d'Aremberg (i); tu ne saurois t'imaginer comme eet établissement est agréable; ... tu auras encore une nouvelle compagne, Melle Loos de 1'hótel d'angleterre... »

't Schijnt dat Mevr. Teichmann, van in haar vroege jaren, deze liefde voor de beesten had, die ik nog bij haar kende. Ook dat het verblijf te Wetteren, als een paradijsbeeld, van geslacht tot geslacht overging.

« Vendredi 9 7bre 1814.

... Le prince d'orange est venu hier visiter notre ville, il a donné un diner et a eu la bonté d'inviter tous les commissaires royaux; Mr Gourdon sans avoir prévenu Mr T. 1'a présenté au prince, et son altesse sur la recommandation du baron de Kcenigle, de Mr Blanken commissaires hollan-

(1) De Harmonie.