is toegevoegd aan uw favorieten.

Antwerpen vóór 100 jaar

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

vérités de notre sainte religion. tu ne saurois t'imaginer, ma petite mimi, combien Mr T. est digne de ma tendresse; il possede au plus haut degré toutes les vertus, toutes les qualités et tous les agrémens... »

Zoet is het mij deze getuigenis over te schrijven over iemand die mij als het beeld der eerbiedwaardigheid voorkwam in zijn oude jaren. Wel zeker zou Mimi het beaamd hebben in die zelfde jaren, na bijna eene halve eeuw gelukkig en liefderijk samenleven.

Meer en meer treedt het politiek nieuws nu op den achtergrond; enkel hier en daar is er iets te lezen, bij voorbeeld het spektakel dat een officier van Hanover maakt, omdat zijne kamer niet naar zijne goesting is. Ook de groote liefde voor de Franschen veiflauwt plots, en Jenny meldt aan hare zuster : « tu ne sais peut-être pas qu'il (Mr T.) parle trés bien le hollandais ». Alles draait rond Mr T. en de hem beloofde plaats : « Anvers jeudi 29 septembre 1814... tu penses bien, chere mimi, que le voyage de Mr teichmann (a Bruxelles) n'a pas eu de résultat définitif... il est pourtant trés satisfait; le prince n'a pas oublié sa promesse, aussitót son retour a Bruxelles il en a parlé a ses ministres; aussi Mr T. a-t-il été regu par eux au dela de ses espérances; le Duc d'Ursel surtout, 1'a comblé de politesse ; c'est de lui que dépend tout après le prince ; il a promis formellement la place a Mr T. mais comme le corps des ponts et chaussées ne peut être formé que le icr janvier, il ne peut pas non plus obtenir le titre ni 1'emploi avant cette époque; en attendant le Duc Vouloit a toutes forces que Mr T. vint auprès de lui, et qu'il acceptat une des plus belles places au ministere, mais il falloit pour cela quitter anvers ; il a fait entendre au Duc les raisons qui le retiennent dans cette ville et ce brave homme les a si bien comprises qu'il afini par lui dire qu'il n'avoit qu'a lui écrire