Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Comme il avoit formé le projet bien déterminé de s'opposer dans son département contre Ie pillage et contre tous les excès qui accompagnoient partout si horriblement le parti triomphant, il craignit cependant que ses proches ne devinssent les premiers victimes de son zèle pour le maintien de 1'ordre, ce qui le détermina a faire fuire sa mère respectable avec toute sa familie dans la Belgique.

Van Hooff resta seul et maintint la süreté et la tranquilité publique, lorsque le 8bre 1787 on expédia un escadron de cavallerie pour 1'arrêter.

Après avoir appaisé ses concitoïens qui vouloient prendre sa défense, il se présente a celui qui avoit requ eet ordre.

Arreté sans mandat ') il fut gardé par ce détachement sans lui communiquer ce qu'il y avoit a sa charge et transferé le llme jour d'Eyndhoven a la Haye dans une prison d'Etat, dite la Chatellenie.

Du sein de sa captivité il ose invoquer les droits des habitans des Païs de la Généralité, nommement les droits de la joieuse entrée, garantis par la capitulation de Bois le duc, insolemment violés dans sa Personne, — cette lutte du patriotisme dans les cachots contre le parti triomphant, fixe tous les esprits, intéresse tous les coeurs, il sort vainqueur de ce combat et rentre dans sa cité au milieu de 1'alégresse de ses concitoïens, mais la justice qu'il obtint a cette occasion, devint par 1'éclat dont elle fut accompagné 1'origine et peutêtre le signale des nouvelles persécutions.

11 étoit a peine rendu a son poste que le Parti triomphant

M Le Fisca! de Brabant Mr. Witte Tullino avoit donné arbitrairement eet ordre et mandia par après auprès du Conseil du Brabant le mandat d'arrêt contre lui. Ce conseil résidant a Ia Haye et qui étoit le seul tribunal devant lequel on pouvoit le traduire et dont le premier devoir étoit de veiller a ce qu'aucun habitans de la Mairie de Bois le duc ne fut arreté sans mandat delivré par lui, au lieu de reprimer son fiscal sur une action aussi attentatoire aux droits de ces Païs, eut la tnaladresse de lui accorder sa demande le 18e 7bre 1787, par consequent 10 jours après son arrestation et se rendit par cette complaisante bevue, en gravissant contre lui, incompétent pour le juger.

Sluiten