Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

former deux nouveaux Bataillons; les fonds nécessaires a cette formation, devoient être fournis par la Baronnie de Breda; a eet effet Dumourier autorisa la nouvelle Administration provisoire, qui venoit d'être organisée, a lever sur les biens du prince cent mille florins en hypotequant, y etoit-il dit, les biens de la Baronnie de Breda, a la condition: „que „aussitöt notre entrée dans la Hollande, le nouveau Gouver„nement de la République se chargera de prendre ce „cautionnement pour rendre libres les biens fonds de la „Baronnie de Breda pour en compter ensuite avec la République „franqoise qui est personnellement en Guerre avec le Stadhouder „et sa maison"; mais cette somme ne pouvant être levée a cause du peu de séjours des Franqois dans le Païs et que par le retraite des Franqois les Membres de la nouvelle administration en auroient été personnellement responsables, puisqu' Elle n'avoit pas un ordre, mais une simple autorisation de lever cette somme, laisse Van Hooff dans un nouvel embaras.

Cependant 1'ordre et l'harmonie régnoient a Breda lorsque Dumourier quitta son quartier général du Mourdyk et abandonna ses conquêtes de la Hollande pour aller réparer, disoit-il, les désastres de Ia Belgique. — La nouvelle de la défaite des troupes Franqoises auprès d'Aix la chapelle, le départ Dumourier, jettent la consternation et 1'épouvante; la crainte d'être coupé a Breda fit, que le Confédérés Bataves ainsi que le chargé d'affaires, Monsr Noel, prévoiant avec raison les suites facheuses que pourroit avoir une défaite de Nirwinde, se décidèrent le 12 Mars 1793 a mettre le correspondance en sureté et se retirèrent plus en avant dans la Belgique, mais comme Van Hooff étoit plus spécialement chargé des opérations politiques de ces Païs, il resta invariable dans ses principes et fidel a ses sermens, quoique proscrit et signataire des Proclamations qui, s'il etoit tombé au pouvoir des Ennemis, lui auroit mérité les honneurs de nouvelles persécutions; il prend la résolution de s'immoler et d'affronter

Sluiten