is toegevoegd aan uw favorieten.

L'inutilité et les dangers de l'annexion du Congo

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Elle s'en est assuré en Afrique, en Asie et en Océanie.

En 1906, son commerce avec toutes ses colonies atteignait 82,600,000 francs. C'est un peu moins que 1/2 p. c. de son commerce total.

Quelle catastroplie pour lAllemagne si elle perdait le débouché de ses colonies!

De 1905 a 1906, le cliiffre du commerce de 1'AIlemagne, avec toutes les nations, a augmenté de prés de 1 1/2 milliard. Dans cette majoration, les colonies interviennent pour 1 million, soit 1/1S006.

Mais qu'ont coüté ces cofonies? Le 3 mai 1907, la Gazette (le Francfort publiait la note suivante :

Les dépenses coloniales.

Suivant un rapport du secrétaire d'Etat des flnances de 1 Empire, les débours pour les colonies jusqu'a ce jour, atteignent 228 millions de marks et ce, sans faire intervenir les dépenses occasionnées par les dernières révoltes, dans 1'Afrique orientale et dans 1'Afrique occidentale, qui sont, y compris celles de 1906, de 3 1/2 et de 640 millions de marks, et sans compter non plus la somme de 17 millions payés a 1'Espagne, pour 1'achat des iles Garolines et Mariannes.

Ges 228 millions se répartissent comme suit : pour 1 Afrique orientale 91 millions; pour 1'Afrique occidentale 94; pour le Cameroun 25 1/2; pour Togo environ 4; pour les iles d'Australië environ 11 et pour Kiautschou 102.

Au total, depuis 1885, époque du début de la politique coloniale allemande, 1'empire a dépensé environ 8881/2 millions de marks. Le développement des colonies doit être tout autre que ce qu'il a été jusqu'a ce jour pour produire la contre-valeur.

L'Allemagne a donc déja dépensé pour ses colonies plus de 1,100 millions de francs, et cliaque année, elle doit encore leur consacrer un budget d'au moins 40 millions de francs.

II sera certainement intéressant, pour beaucoup de nos lecteurs, de connaitre exactement 1'importance de