is toegevoegd aan uw favorieten.

L'inutilité et les dangers de l'annexion du Congo

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

1'Afrique occidentale du Sud, patrie des Herreros, dont le soulèvement nécessita une dépense de 720 millions de francs pour sa répression.

Nous empruntons les renseignements qui suivent a 1'ouvrage de A. Heilborn : Die deutschen Koloniën.

L'Afrique occidentale du Sud a une superficie de 835,000 kilomètres carrés, une population de 200,000 habitants. Au 1er janvier 1903, il s'y trouvait 4,682 blancs, dont 2,998 Allemands, et a lin 1905, 1,100 kilomètres de chemins de fer environ étaient construits.

A aucun moment, le nombre des révoltés n'a dü atteindre 20,000 combattants.Malgré cela,pour en venir a bout, il a fallu dépenser 720 millions de francs et envoyer, en Afrique, plus de 20,000 hommes des meilleures troupes de 1'Empire, commandés par les olliciers les plus intelligents et les plus actifs. Cette guerre a été trés dure pour 1'empire, dont la puissance militaire est pourtant énorme. Nous n'avons trouvé aucune statistique donnant le nombre des soldats morts durant la campagne; il fut certainement considérable, car outre que les Herreros se montrèrent adroits tireurs, le typhus et toutes les maladies des pays tropicaux produisirent de grands ravages.

Le Congo a une superficie de 2 millions 400 mille kilomètres carrés. Sa population atteint, d'après les uns 7 a 8 millions, alors que d'après d'autres, elle dépasserait 20 millions (voila bien la précision qui caractérise tout ce qui touche aux colonies!). En 1905, il y avait au Congo, 2,511 blancs, dont 1,410 Beiges.

D'après ce qui est survenu dans 1'Afrique occidentale allemande, on peut se faire une vague idéé de ce que serait une révolte générale au Congo. Comme 1'a dit un écrivain spécialiste anglais, il est certain que toutes les ressources et toute la force de 1'Europe sufïïraient a peine a la réprimer.

C'est d'un cceur léger que nos coloniaux sont disposés a entrainer il une telle aventure notre petit et industrieux pays. II est vrai que beaucoup d'entre eux ignorent absolument les faits que nous venons de