Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

il a possédé sa liberté pour la dernière fois; ce tombeau pour lui est le drapeau en loques, souillé par les mains de 1'ennemi; en jetant un regard vers cette relique, il sent la même honte que 1'exalté chrétien, quand a Jérusalem il voit des soldats turcs prés du Saint-Scpulcre. L'impression la plus forte que, venant de Perse, j'aie eue du souverain pouvoir russe en Asie centrale, fut, quand le gardien musuiman du temple de Tamerlan n'eut pas le courage d'éloigner le chien d'un officier qui visita le sanctuaire en curieux. Un chien dans la Mosquée ! A Méched on aurait lapidé 1'infidèle et son impur suivant; ici le zèle religieux du Mahométan se résuma dans un regard d'inquiétude craintive, dans un soupir de soulagement reconnaissant, quand la bete fut éloignée par son maïtre.

Non moins intéressante que le tombeau de Tamerlan, et en même temps rendant un témoignage non moindre de lutte, dans laquelle la victoire est restée a 1'occident contre 1'orient, est la grande place de Righistan a Samarcande. Du chapiteau élevé de la medresseh d'Ouloug Beg je regardai la place du marché en bas; involontairement 1'image du passé se présenta a mon esprit.

Je vis le temple d'Ouloug Beg, petit-fils de Tamerlan, ainsi que 1'architecte arabe 1'a terminé au commencement du XVe siècle; imposant par la simplicité, solennel par la symétrie, une grande masse et pourtant magistralement groupé, un bloc carré, flanqué de deux minarets, rien de plus, et cependant parlant par sa sévérité artistique aux croyants a ses pieds.

A gauche de l'Oulou Beg, s'élève Ie temple de « Chiredar», Le mot persan signifie «porteur de lion», car ses mosaïques de briques superbes forment au front les armes persanes. A droite le «Telah Karin i. e. celui «fait enor», dont la dorure brille au soleil. Les cellules de ces universités religieuses sont remplies d'étudiants; sur la place les pélerins se pressent les uns contre les autres; la capitale de Tamerlan est le foyer de la philosophie, Ie centre de consolation divinede 1'Islamisme.

Sluiten