Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

en coton, mais en tout cas des couleurs les plus diverses: Ia raie rouge courageusement a cöté du jaune brillant, le pourpre sans facon a cöté du vert; bref, tout 1'arc-en-ciel. Le vètement est retenu autour des reins par une ceinture, décorée souvent de pierreries. Tous ont une apparence patriarcale; chaque individu peut servir de modèle a un peintre. Prés du Tadjik se tient le Kirgize, prés du Tatare un afghan, des juifs, des hindous, des turcomans et non moins de russes se frólent dans la foule bigarrée.

Samarcande se baigne dans le soleil de midi. De la colline on a un des plus beaux panoramas! Devant nous, les montagnesde Pendjakent, qui encadrent la vallée de laZéraf-Chane. Ici le mausolée de Chah zendeh entouré de tas de pierres: la les ruines du temple de Bibi Khanoum, dont les piliers semblent ètre dirigés vers le ciel comme des bras de géants, suppliant que le«mene mene tekel»sur les murs soit effacé; ensuite les minarets des medressehs d'Ouloug Beg, Chii Dar et Telah Kari, du tombeau de Tamerlan et puis les parcs et les jardins russes nouvellement arrangés, le bazar moderne, le palais du gouverneur et la station du chemin de fer.

La lutte commence, Mozaffur Begi nu-tête, seulement un foulard autour des reins, le corps bruni, provoque tous ceux qui osent se mesurer avec lui. II y en o un qui s'annonce; il est battu ; un second est bientót par terre, un troisième subit le même sort. Quand un quatrième entre dans 1'arène, le public a un riie de mépris, il nya pas encore eu un moment de tension; c est un « pollice verso » avant le combat, le cetcle des spectateurs diminue. Ceux qui restent plaisantent, et, certains du résultat, ils font apeine attention.

Le nouveau lutteur est jeune, a peine un homme, mais il a les muscles bien développés. Adroitement il évite d'abord chaque occasion d'ètre saisi par son adversaire agé, mais encore vigoureux. II se glisse autour de lui comme un tigre. Tout d'un coup, al'occasion propice, il prend Mozaffur Begi paria ceinture et le fait chanceler. Le vieux lutteur est resté debout,

Sluiten