Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

un appel k tous mes collègues, aux chefs des bibliothèques d'Etat et des bibliothèques de toutes les grandes institutions littéraires, universités, académies, séminaires philo-

logiques, etc. etc.

Je viens leur adresser ces deux questions: 1°. Approuvez-vous ce pioyen simple et peu coüteux, de faire annuellement 1'acquisition de la reproduction d'un manuscrit particulièrement précieux, dont 1'original ne saurait être déplacé pour être communiqué k vos compatriotes, dans le dépöt confié k vos soins? Désirez vous rendre ce service aux savants de votre pays?

2°. Pouvez-vous en qualité de Directeur de votre Bibliothèque, vous faire inscrire, vous et vos successeurs éventuels, comme membre de 1'association, avec obligation de payer, pendant une période de dix ans, la cotisation annuelle dont le montant sera fixé par les statuts définitifs (100

ou 150 francs)?

Si vous n'avez pas ce droit, et beaucoup de nos collègues ne 1'ont pas, voulez-vous demander k votre Gouvernement, ou aux autorités chargées de règler les acquisitions, si votre Bibliothèque pourrait se faire inscrire comme membre de 1'association pour une période de dix ans, afin de s'assurer la possession d'un exemplaire de tous les MSS. que la société fera reproduire?

Veuillez, s'il vous plait, m'honorer de votre réponse avant le 15 Mars quelle qu'elle soit; je vous en serai fort obligé. L'appui que j'ai re?u de mon Gouvernement me fait un devoir d'arriver le plus tót possible k une solution.

Aussitót que j'aurai réuni un nombre suffisant d'adhésions, j'inviterai les adhérents k choisir, entre Messieurs les Directeurs des principales Bibliothèques de 1'Europe, douze délégués qui seraient priés de venir ou de se faire représenter k une réunion convoquée k Leyde dans le courant de 1'année, pour jeter ensemble, après mür examen e: discussion, les bases de 1'association k établir prés de

la Bibliothèque de notre Université.

C'est k ce Comité qu'il appartiendra de fixer la coti-

Sluiten