is toegevoegd aan uw favorieten.

Kuyper-gedenkboek 1907

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

et leur injustice. Après sa défaite et sa démission, M. Kuyper est parti pour un voyage qui a duré, croyons-nous, un an et demi au moins. II a visité presque toutes les capitales de 1'Europe, puis 1'Orient, et en particulier la Terre-Sainte. Partout oti il a été, les chefs de gouvernement et les souverains lui ont fait fête; toutes les portes se sont ouvertes devant lui. II a donné, un peu partout, des conférences qui ont obtenu un succès retentissant. Les journaux étrangers 1'ont loué a 1'envi. II a rapporté de son voyage les matériaux d'un admirable livre, dont le premier volume, rapidement épuisé, est considéré comme un événement artistique et scientifique de premier ordre. (Disons en passant qu'une traduction frangaise de eet ouvrage paraTtra prochainement a Bruxelles). Devant le rayonnement de cette auréole, ses plus enragés adversaires se sont rendus. Les libéraux hollandais continuent de détester M. Kuyper, et surtout de le craindre. Mais ils ne contestent plus son talent. Au contraire, en gens pratiques, ils tachent d'en profiter — „Un homme dangereux, Messieurs, mais un grand homme, un homme de tout premier ordre. Notre petit pays possède en M. Kuyper un des hommes les plus remarquable de ce temps" . . . Sont-ils sincères, ou seulement résignés? Ce n'est pas notre affaire de le dire. Quoi qu'il en soit, les chefs du parti libéral, ses adversaires politiques, n' ont pas été les derniers a le féliciter, tout dernièrement, quand il est entré dans sa 71e année.

Car le docteur Kuyper a 70 ans. Du moins 1'état civil les lui donne. Mais il faut qu'il me 1'ait dit lui-même pour que je le croie. Je 1'ai vu il y a quelques jours. J'ai eu 1'honneur d'être re?u par lui, chez lui. Soixantedix ans, ce buste droit, ce teint frais, eet oeil brillant, cette chevelure abondante, a peine eclaircie au sommet: cette chevelure chatain foncé, oü 1'on pourrait compter, un a un, les poils gris! . . .