Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Etranglée dans une étroite vallée, entre la Meuse qui la borde et les collines rocheuses qui la dominent, Dinant (7.700 hab.) située sur la rive droite du fleuve, donne 1'aspect d'une ville toute étirée en longueur. Un quai longe la Meuse. Une interminable rue parcourt la ville du Sud (Les Rivages) au Nord (Leffe). Aux endroits de plus grande largeur, une ruelle est en outre tracée au pied des roches. Réunissant ces longues artères, deux rues et quelques ruelles les coupent perpendiculairement. De médiocre dimension, la Grand'Place nest pas entièrement bordée de maisons du cöté du fleuve sur lequel elleVouvre en donnant accès au seul pont de la ville. Dominant de tout prés cettc place et son admirable église gothique, une énorme masse rocheuse, coupée a pic et sur laquelle est tapie une vieille citadelle depuis longtemps devenue propriété privée, forme la caractéristique bien connue du site Dinantais. C'était hier une altière couronne dont s'énorgueillissait la ville, aujourd'hui ce n'est plus que la lourde pierre d'un immense tombeau.

En beaucoup d'endroits la vallée se resserre au point que seule, la rue principale subsiste; ailleurs, cette artère même ne comprend plus qu'une seule rangée de maisons construites face a la Meuse, tandis que, par places, 1'étranglement devient tel que les habitations diparaissent, la chaussée seule pouvant se glisser entre les collines et le fleuve.

Les faubourgs de St Médard et de Neffe sont jetés sur la rive gauche de la Meuse.

Dinant fut envahie au Sud (quartier Des Rivages) par la route de Froidveau, venant de Boisseilles, au Nord (quartier de Leffe) par la route venant de Thynes et, au centre, par deux autres voies: 1° la route de Ciney (1), débouchant au faubourg Saint Pierre par la courte antenne bordée de maisons que forme, a 1'Est de 1'agglomération, la rue Saint Jacques ; 2° le chemin descendant d'Herbuchenne, qui aboutit au quartier Saint Nicolas. L'infanterie allemande utilisa en outre, pour pénétrer en ville, des sentiers de montagne serpentant sur les collines.

Une ville de prés de 4 kil de longueur, avec une largeur de 300 mètres a peine aux endroits oü elle est le moins étranglée, bordée, sur un de ses flancs, par un fleuve large et profond, dominéé de 1'autre cóté par des rochers, dont 1'ennemi tient tous les endroits accessibles et envahie sur toute sa longueur, ne parait guère propice aux embuscades des francs-tireurs.

(1) Ciney, Sarinnes, Dinant.

Sluiten