Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

2 J ai cité au commencement de ce rapport les attaques dirigées contre les patrouilles ennemies. Je crois cette liste compléte. Si elle ne 1'est pas, c'est qu'au bout de dix mois ma memoire est en défaut, mais je sais qu'au mois d'aoüt, j'ai connu tous les incidents de ce genre qui se sont produits dans 1 agglomération. Chaque fois ce furent les troupes régulières, beiges ou frangaises, qui attaquèrent 1'ennemi.

3 Des Dinantais auraient-ils tiré sur les troupes allemandes, soit dans la nuit du 21 au 22, soit dans les journées de bataille du 15 et du 23?

Une réponse directe est matériellement impossible: dans la nuit du 21 au 22, les habitants dormaient; le 15 et le 23 ils etaient dans leurs caves.

Mais il y a invraisemblance a supposer que cette population qui respecte les patrouilles et les cavaliers isolés attaque 1'ennemi lorsqu'il est en masse.

En outre, beaucoup de personnes dignes de confiance et moi-même avons interrogé quantité de gens qui tous ont oeclaré non seulement n avoir pas tiré, mais n'avoir pas su ou entendu dire que n importe qui 1'eüt fait. Ce témoignage unanime de toute une population a certes sa valeur.

4 Les allemands ont-ils pris sur le fait un seul civil qui ait tiré sur eux? En ont-ils surpris un seul porteur d'armes et ces faits ont-ils été établis par une enquête sérieuse ? Pas que je sache.

Mais on a vu a Dinant un officier cherchant a dissimuler un revolver qu'il tenait dans la main, introduire cette main dans la poene du veston dun sieur Pécasse, en retirer ostensiblement le revolver, le montrer a ses hommes et faire emmener pour etre fuaillé le malheureux, victime de cette infame supercherie.

> r\- ^eS Allemands avouent qu'il n'y a pas eu de francs-tireurs a Dinant.

A Cassel, le directeur de la prison me déclara: "Les autorités militaires a Berlin sont maintenant convaincues que personne na tiré a Dinant,, J'ignore naturellement, ce qui lui a permis de faire cette affirmation.

Second aveu. Le général von Longchamp, gouverneur miliLiue ue la province de Namur, me parlant des événements de Dinant me dit textuellement: " II résulte d'une enquête que j'ai taite qu aucun civil n'a tiré a Dinant. Mais il y a peut-être eu des francais, déguisés en civils, qui ont tiré. Et puis, dans entrainement du combat, on va parfois plus loin qu'il ne faut.„

J ajoute que je n ai trouvé personne a Dinant pour me donner le moindre indice que cette hypothèse relative aux soldats irangais, eut un fondement quelconque d'exactitude.

~ }yA Préméditation. — L'attaque immédiate et simultanée se produisant contte la population par toutes les voies ou armee allemande pénétre a Dinant forme a elle seule une

Sluiten