Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

CHAPITRE XIV.

Le centre de la Ville et le Faubourg St Paul.

Dans la partie de la ville située entre la Grand Place et la rue du Tribunal, les Allemands n'ont pas pénétré le 23 Aoüt. Le lendemain ils en arrêtaient les habitants, pillaient et incendiaient

les maisons. , ,

Les documents réunis dans ce chapitre ont trait aux evene-

ments qui se déroulèrent dans le quartier compris entre la rue du Tribunal et le faubourg St Paul inclusivement.

Le lieutenant-colonel comte Kielmannsegg semble avoir eu le commandement des troupes qui ont opéré dans ces parages.

Anlage 7. Willms-baracken, le 6 Janvier 1915.

Comte KIELMANNSEGG, lieutenant-cclonel au régiment de grenadiers du roi n° 100, (Liebregiment) et commandant du I bataillon.

Le 23 Aoüt 1914 vers huit heures du matin la ville ^Dinant fut attaquée et occupéev par la 3™ compagnie du Ier bataillón du du lcr régiment du roi n° 100. La présence de troupes ennemies sur la rive droite de la Meuse ne fut pas constatee. Des maisons de la ville par contre, des gens, en costume^ cwil et sans insigne, militaires, tirèrent sur nos troupes. C'est ainsi que le capitain Legler, de la compagnie du roi qui, le premier, penetra la ville,.fut grièvement blessé (1).

A chaque compagnie fut assignée une partie de la ville pour y perquisitionner et pour la nettoyer Les ordres etaient dam ener d la firison les civils bour autant quiIs n offrissentpas de resistance. S'ils résistaient, on devait immediatement faire usage des armes. L'habitant de la maison d ou partit:1e coup qui blessa le canitaine Legler a été fusillé par mon ordre. De nulle part il ne m'est revenu que mes ordres avaient ete transgresses. Les patrouilles de perquisition étaient dirigées par des chefs designes ï eet effet par les compagnies. Plusieurs centames d habitants furent conduits et gardés a la firison. Avant de quitter la ville, dans laquelle, depuis environ 8 heures du matin jusque env.ron

(1) L'apergu général rédigé par Ia Commission d'enquête de Berlin, cite le nom d'un officier qui aurait été tué par les francs-tireurs dans cette partie de la vile : le lieutenant Treusch von Buttlar. Ancune déposition ny fait allus.on.

Sluiten