Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de chaleureuses sympathies ou de vives antipathies. II faut que le calme se fasse, que le temps passé sa main sur les événements actuels, avant qu'on puisse former un jugement, sur lequel une génération future n'ait pas a revenir.

II est permis cependant de porter cette cause devant le tribunal de 1'opinion publique, en tenant compte de ce qui peut être déja considéré comme avéré. C'est ce que nous avons taché de faire en retragant en quelques lignes la vie de M. Groen. Je me flatte d'avoir assez fidèlement reproduit son image pour rendre superilu de passer encore séparément en revue son caractère et sa personnalité. Ce qui pourtant ne me semble pas inutile, ni hors de propos, c'est de résumer en quelques traits 1'ensemble de notre sujet, en faisant observer ce qui me parait plus spécialement caracteristique dans 1'homme dont nous nous sommes occupés, par rapport au temps dans lequel il a vécu, plafant, pour ainsi dire, le portrait esquissé dans le cadre qui lui convient. Je crois rendre justice a M. Groen et rendre témoignage a la vérité, en le désignant comme un homme dont la personnalité résumé, le passé, réfléchit le présent, recèle Vavenir. Tachons de nous en rendre compte.

II y a de ces hommes dans lesquels le passé se résumé. Mon ami, M. le pasteur Gunning de la Haye, dans une étude littéraire sur le Dante et sa Divine Comédie, fait remarquer qu'a la fin du moyen-age, le monde moderne étant sur le point d'éclore, le grand poète italien est comme une incarnation de ce que le siècle, a la veille de disparaitre, avait produit de meilleur, et il fait observer, avec beaucoup de finesse, que souvent, a la fin d'une période, Dieu se plait a faire paraitre sur le théatre de la vie un homme

Sluiten