Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

prédication qui réveille les ames endormies, ee sont la les armes qui triomphent du monde, si léger, si frivole, si endurci qu'il soit. Quelle est la puissance qu'on puisse comparer a celle dun grand et noble exemple? La vie du chrétien n'est-elle pas, comme 1'a si bien dit Yinet, »une nouvelle édition de la parole de Dieu, avec le commentaire du Saint-Esprit?" — Je ne veux pas idéaliser la memoire d'un homme, dont la plus grande gloire fut de se sentir humble et pauvre pécheur et que la pensée seule d'une apothéose aurai} olfensé. II est moral d'être juste, même en vers les morts, et la mort en elle-même n'est point une absolution des fautes de la vie. Mais rendant justice a la vénté, nous désirons apprécier chaque rayon de lumière que le soleil de justice jette dans la vie du croyant, toutes les couleurs que cette lumière fait paraitre dans le prisme des ames. Ayons des yeux pour voir ce qu'il y a de vraiment grand dans une vie comme celle qui vient de se terminer! Non pour la prendre comme modèle accompli. Une copie n'est souvent qu'une caricature, et 1'on ne se fait pas, a force de volonté, 1'égal d'un homme de sa taille. Gependant il vaudrait encore moins s'abstenir de suivre un tel exemple, paree que 1'on n'a pas les mêmes talents. II ne faut pas que le monde se resserre dans les étroites limites d'un panthéon, oü il n'y a de place réservée que pour les grands génies, et que notre sympathie ne soit éveillée que par 1 admiration. Ce qui est vraiment grand dans les plus grands hommes, c'est justement ce que chacun, le plus simple, le plus humble, est en état de s'appi oprier. Le vrai mérite du chrétien, sa vertu a lui, ce ne bont pas les talents que le Seigneur lui a donnés en par-

Sluiten