is toegevoegd aan uw favorieten.

Questions métaphysiques, dont la solution importe a l'humanité.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

< 54 )

caftards, tous les hypocrites de fon temps qu'il apeintfonTartufe.il a pris d'eux tous les grands traits vraiment caraöérifliques tant au moral qu'au phyfique de 1 'hypocrifie , pour la peindre : & perfonne ne s'y méprend. Perfonne ne voit ce cara&ère exécrable faas fe fentir 1'ame brifée de la plus violente indignation , de la plus jufle horreur. Et ccmme cette peinture rappelle, réveille cette longue fuite de forfaits 6c de maffacres que 1'hypocriue religieufe a commis 6c fait commettre pendant plus de quatorze flexies, il n'y a perfonne qui ne s'offrït a être le bourreau d'un être auffi abpminable. Voila 1'exemple qu'il faut fmvre.

S'agit-il , par exemple , d'urie action ? Commencez par détaillerle plus éxaSement pofiible, toutle pbyfique;de cetteafti- n,demanière alabien

, - • i U K'tAn rat-aft.?rifer. PafTtZ enmitè

oepeiuuic , « »" ^.v... ~- —

au détail de tous les èïffets de cette aöion fur les hommes & fur les choies. Examinez fi les hommes en föuffrent, s'ils en "font plus heureux ; fi les chofes en font détériorées ou fi etjes' en profpèrent; fi celui qui la commet en doit être honoré ou avili. pétermïhêz autant que vous le pourrez le degré de toutes ces choies. Peignez la grandeur des facrificés volontaires fi cette aaion en a exigés: enfin, tachez de démêler les vrais motifs qui la font commettre.'