Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

J- J. R O V S S E A V.

font? d'honnêtes gens peuvent-ils fe conduite ainfi? Me conduirois-je ainfi moi-même a leur place? Jamais, jamais. Je fuirois le fcélérat ou confondrois l'nypocrice. Mais Ie flatrer pour Ie circonvenir, feroit me mettre au deffous de lui Won , fi j'abordois jamais un coguin que je croirois tel, ce ne feroit que pour le confondre & lui cracher au vifage.

Avnks mille vains efForts inutiles pour expliquer cequi m'arrive dans toutes les fuppofitions, j a, donc ceffé mes recherches & je me fuis du: je v,s dans une génération qui m'eft inexpl.cable. La conduite de mes contemporains a mon égard ne permet a ma raifon de leur accorder aucune eftime. La haine n'entra jamais dans mon cceur. Le mépris eft encore un fentiment trop tourmentant. Je ne les eftime donc, ni ne les bais, ni ne les méprife. Ils font nuls a mes ..yeux; ce font pour moi des habitans de Ia lune Je n'ai pas la moindre idéé de leur être moral' La feule chofe que je fais, eft qu'il n'a point de rapport au mien & que nous ne fommes pas de la même efpece. J'ai donc renoncé avec eux a cette feule fociété qui pouvoit m'être douce & que j'ai fi vainement cherchée , favoir è ceile des cceurs. Je ne les cherche ni ne les fuis A moins d'affaires je n'irai plus chez perfonne. Mes vifites fontun honneur que je ne dois plus è qui oue ce foit déformais, un pareil témoignage d'eiume feroit trompenr de ma part, & je ne fuic

Sluiten