is toegevoegd aan je favorieten.

Histoire d'Estevanille Gonzalez, surnommé Le garçon de bonne humeur.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

20Q HlSTOïRE

me parut magnifique & bien entretenu. Je neus pas fitót dit que je venois de la part du gouverneur de Saragofte , que je fus conduit devant monfeigneur, qui, grand amateur de mufique, faifoit exécuter, dans une falie, un concert de voix & d'inftrumens. II fe feva d'abord qu'on m'eut annonce', & vint au-devant de moi. Je lui préfentai la lettre du comte; il 1'ouvrit, & après 1'avoir lue il m'emmena dans fon cabmet, oü il me dit : le comte de Villamediana me fait trop d'honneur de préférer ce chateau a. tous les autres afyles qu'il auroit pu procurer » fon gendre. Je fuis fi fenfible a cette nouvelle marqué qu'il me donne de fon amitie', que je ne manquerai pas de faire tout ce qui dépendra de moi pour la reconnoïtre. Retournez a Saragofte, pourfuivit-il, & afturez monfieur le gouverneur que j'attends don Chriftoval avec irnpatience. Vous ne 1'attendrez pas longtems monfeigneur, lui répqndis-je; il n'eft pas loin dici ; je l'-ai laiffé a Villafranca, dans une hótellerie, Tant-mieux, reprit le prélat; ailez prpmptement le rejoindre., & 1'amenez dans ce chateau, ou vous pouvez lui dire qu'il fera recu par le, meilleur ami de fon beau-père.

Je fus bientót de retour auprès de mon maïtre , qui, fur le rapport que je lui fis de la difpofition oü 1'évêque d'Albarazin étoit k fon