is toegevoegd aan uw favorieten.

Les loisirs d'un ministre d'état, ou Essais dans le gout de ceux de Montagne.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

dans le goüt de Montagne. 235 toute efpece d'adminiftration ; qui ne les a pas , n'eft capable d'aucune. D'un autre cöté, il y en a de particulieres , fuivant le genre d'affaires que 1'on a a traiter," & fuivant les circonfiances.

M. de Seignelai avoit remplacé M. Colbert fon pere, feulement dans le département de la Marine, avec les défauts aux« quels doivent toujours craindre d'être expofés les enfans des Miniftres , lorfqu'ils deviennent Miniftres eux-mêmes , c'eft-adire, la fuffifance, la préfomption, & la légéreté. II avoit pourtant des talens , Sc foutint la gloire de la Ma-ine de France, créée en quelque facon par fon pere ; mais il s'écarta de Fefprit dans lequel celui-ci 1'avoit formée : c'étoit en vue du commerce, pour le faire fleurir, pour 1'étendre, le favorifer & le protéger, que M. Colbert avoit engagé Louis XIV a avoir des vaiffeaux. IIétoit Contröleur-Général, & faifoit dépendre la Marine des Finances & du Commerce; fon fils, avec de Fefprit, de 1'ambition & de 1'audace, réduit au feul département de la mer, le faifit fous un point de vue tout différent: les