is toegevoegd aan uw favorieten.

Le spectateur Américain. Ou Remarques générales sur l'Amérique septentrionale et sur la République des treize-etats-unis.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

22 LE SPECTATEUR.

au fecours de quiconque i befoin d'argent pour quelque objet d'utilité que ce foit, jufqu'a la concurrence de 80 pour ico '.e fa propriété. La difficulté d'avoir de 1'argent au befoin ceffe pour tout propriétaire for.cier ; le commerce acquiert de PacTivité ; les entreprifes fe multiplient & ne reftent plus imparfaices, faute de fecours.

Par la troifieme claufe. Bien différente des autres banqu.s qui n'allouent aucun intérêt pour Pargent ou les efpeces courantes,ce!le-ci nepayera qu'un pour cent de moins que le taux auquel elle emprunte fes fonds.

La quatrieme claufe mérite d'être tranferitemot 'a mot: La banque prêtera encore fans intérêt, ,, avec les cautions convcnables jufqu'a la con» „ currence d'une certaine fomme, mais pour un „ certain tems , paffé lequel les fonds feront „ vendus jufqu'a 1'cnüer rembourfement de la „ banque."

La cinquieme claufe a pour cbjet 1'établiffement des comptoirs de la banque nationale; & par la fixieme la banque doit être établie le premier créancier par la loi.

Aucun établiflement humain n'eft fans inconvénient. Mais il nous femble qu'il n'en eft point en ce genre qui en foit mois fufccptible que celui- > ci. M. Grothaus préfente une belle perfpeciive de félicité publique. Une banque nationale fur le plan qu'il propofe feroit une fource de richeffé & de profpérité pour 1'état qui 1'adopteroit. Elle n'eft pas d'une égale néceffité pour tous, mais il n'en eft aucun a qui elle ne füt d'une trés-grande reffource. Le plan de M. le baron de Grothaus rélteroit fans exécution , qu'il n'en feroit pas