is toegevoegd aan uw favorieten.

Mémoires généalogiques, pour servir a l'histoire des familles des Pays-Bas.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

'G Ê N È A l O G 1 Q U Ê S. %%%

que ces infortunés prifonniers , profcrits , féparés , abandonnés de tout l'univers , n'ayant d'autre appui, que leur conftance , d'autre confolation , que leurs douleurs & leurs difgraces mutuelles , s'armoient de toute 1'intrépidité ; qu'un héroifme lublime & réflechi peut infpirer , pour fe difpofer a receyoir fans pfdir les derniers coups , dont ils fembloient menacés , il fe préparoit en feeret une révolution heureufe & imprévue , auffi délirée qu'elle étoit nécelfaire , qui devoit leur rendre a tous dans un même jour la vie & la liberté. Le Peuple rcbuté des nouveautés a force de malheurs , i ofoit a pelne ouvrir les yeux fur la fituation déplorable , oii il fe voyoit réduit. L'or de la France répandu dans les Pays Bas y avoit fait couler ■ des fiots de fang. La revolte fermentoit encore a Bruges'& a Gand : mais' q'ëtoient les derniers coups d'un orage prêt a s'appaifer , les derniers mugiffemens des fiots qui viennent fe brifer ■ -4 contre la plage fur la fin de la tem pête. Les princes d'Allemagne , pour couper le mal dans fa racine , offrirent leur médiation au Roi des Romains (ƒ) Cetraité &a Charles VIII, Roi de France. La fut figné par paix fut conclue a" Francfort fur le Charles vm 1489 Mein ," ( en 1489 ) & par un des qui étoit en articles du traité , il fut ftipulé que Touraine ; tous les Seigneurs arrêtés a Bruges , le roi des & qui étoient encore detenus ii Gand , Romains & ou qui avoient été envoyés prifonniers les états des en France par les rebelles feroient Provinccs delivrés fans rancon. En conféquence des Pr.vsde ce traité ( /') LE CHANCELIER Bas lui enDE CARONDELET fut enfin aria- voyerent ché des mains des Gantois ; & tous uneambaffales autres Seigneurs fortirent pareille- defolemnelment de prifon. LTn calme équivoque leiice fuiet.