Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

5*5

Queflton. ■ -

D'oü provenoit cette maladie ? etoit-cc de 1'ancienne gonorrhée? oui. D'oü les glaires fertoient - ils ? etoit-ce de laVesfie? non.

Depuis la prétendue guérifon de cette gonorrhée , le malade avoit toujours eprouvé une presfion en urinant & plus ou moins do dyfurie Ces accidens n'avoient fait qu'aecroitre avec le tems. La qualité de 1'humeur ne permet point de douter de fon o*rigine & j'ajouterai que quatre fois fa femme etoit devenue groife fans que jamais fon fruit eut prospéré.

Ces glaires provenoient de la proftate s. quoiqu'au premier inftant , il parüt plus naturel qu'ils fortiffent de la vesfie ; mais il n'implique point que la liqueur proftatique eut acquis ce dégré de viscofité & avec la réfiéxion, on voit que la tenfion du périnée., la presfion en commencant d'uriner, la dyfurie, ne pouvoienc être, ausfi continuellement, occafionnées par un viceenfermó dans la vesfie. Enfin le change' ment fubit arrivé dans la nature de 1'humeur , furtout prés de la guerifon r, la couleur & la confiftance r.aturcllo a lü

Sluiten