is toegevoegd aan uw favorieten.

Dictionnaire élémentaire de botanique.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

É T O

qu'elles aient pu donner des fruits; la prfvation de la lumière, de 1'air, ce véhicule fi néceffaire , en eft ordinairement la caufe ; c'eft pourquoi les plantes, femées trop dru, c'eft-a-dire , trop voilines les unes des autres, & celles qu'.on fait croitre dans des caves ou autre lieu obfcur , s'étiolent.

ÉTOC. Signifie une fouche porte. Le bolet oblique ne vient jamais que fur les étocs.

ÉTOILÉ. ( Stellatus. ) Plan 8c a divifions ou parties compoiantes étalées horilbutalement en tous lens.

— Poils, grouppés 8c rayonnans d'un centre commun.

^ —Feuilles, petites, verticillées 8e fort étalées.

EXCRÉTIONS des plantes. On fait que les plantes tranfpirent beaucoup plus abondamment même qu'il ne paroitroit que 1'on dut le foupgonner, 8c qu'il fe fait, dans les différentes parties qui les compofent, a 1'aide de certains vaiffeaux que 1'on nomme

CONDUITS EXCRÉTEURS OU vaisSEAUX EXCRÉTOIRES , une diffipation de liqueurs fuperflues, a laquelle on donne le nom d'EXCRÉtion. Les feminiens font encore bien partagés fur la manière dont elle s'opère , 8c fur fa néceflité. v

EXERT. {Exertus.) Saillant au dehors de 1'ouverture de la partie contenante , ou furpaffant en longueur ou hauteur les parties environnantes. Ainfi on dit: Étamines exertes { Stam, exerta )

EXE 5 j

celles qui failliffent hors du Calice ou de la Corolle.

EXFOLIATION. 'Exfoliatio. ) On dit qu'une partie s'ex-folie , qu'elle tombe en exfoliation, quand elle fe détache par feuillets defféchés de defliis une autre partie.

EXOTIQUE, ES.Les plantes exotiques ( plantte exoticte ), font celles qui font étrangères au ciimat qu'elles habitent. Les plantes indigènes {plantte indigence), au contraire , font celles qui font dans leur climat naturel, ou qui, depuis long-temps, y font naturalifées.

EXSTIPULÉ.(£.r/?/>a lams)

V. INSTIPULÉ.

EXTRA VASATION. L'épanchement ou 1'extravalation de la fève ou du fuc propre , par des plaies, des folutions de continuité faites aux différentes parties des végétaux, produit quelquefois des excroifiances monftrueufes , telles que les pommes de iédéguar, les galles de chêne , d« herre terreftre , les veffies de 1'orme , 8c les loupes fur la plupart des arbres. Quelquefois auffi ces liqueurs fortent entiérement des vaiffeaux, 8c fe répandent fur le tronc des arbres , fous Ia forme de gomme ou de réfine , comme furie cerifier , le prunier , 1'abricotier, le fapin , Sec.

EXTRAXILLAIRE. ( Extraxillaris.-) Qui ne nait pas dans 1'aiffelle même des feuilles, Sec. Lespédoncules d'un grandnombre' d'APoCYNÉES font extraxil-lanes.

D3