is toegevoegd aan uw favorieten.

Les liaisons dangereuses ou Lettres recueillies dans une sociéte, & publiées pour l'instruction de quelques autres.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

uo Les Liaisons'

I'Opéra. Nous cauferons auffi de mon manage-: ear elle m'a dit que c'étoit bien vrai que j'allois me marier ;• mais nous n'avons pas pu en dire davantage. Par exemple , n'eft-ce pas encore bien étonnant que Maman ne m'en dife rien du tout ?

Adieu, ma Sophie, je m'en vas écrire au Chevalier Danceny. O ! je fuis bien contente.

De.... ce 24 Aoiit 17-**. ■«■ - —■ggSifg-- - —&

LETTRE XXX.

Cécile Volanges au Chevalier Dun cent.

Enfin, Monfieur , je confens a vous écrire, a vous affurer de mon amitié, de mon amour , puifque, fans cela , vous feriez malheureux. Vous dites que je n'ai pas bon cceur ; je vous affure bien que vous vous trompez, & j'efpere qu'a préfent vous n'en doutez plus. Si vous avez eu du chagrin de ce que je ne vous écrivois pas , croyez-vous que ca ne me faifoit: pas de la peine auffi ? Mais c'eft que, pour toute chofe au monde, je ne voudrois pas faire quelque chofe qui fut mal; & même je ne ferois furement pas convenue de mon amour ,