is toegevoegd aan je favorieten.

Les liaisons dangereuses ou Lettres recueillies dans une sociéte, & publiées pour l'instruction de quelques autres.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

BANGEREUSES. 177

délicateffe , peut-être trop fufceptible , ala vénération que vous m'infpirez, au cas que je fais de votre eftime.

Le même fentiment me fait vous demander, pour derniere grace, de vouloir bien me faire favoir fi vous jugez que j'aie rempli tous les devoirs qu'ont pu m'impofer les malheureufes circonftances danslefquelles je me fuis trouvé. Une fois tranquille fur ce point, mon parti eft pris; je pars pour Malte : j'irai y faire avéc plaifir, & y garder religieufement, des vceux qui me fépareront d'un monde dont, fi jeune encore, j'ai déja eu tant a meplaindre; j'irai enfin chercher a perdre, fous un Ciel étranger, 1'idée de tant d'horreurs accumulées, & dont le fouvenir ne pourroit qu'attrifter & flétrir mon ame.

Je fuis avec refpeét, Madame, votre trèghumble, &c.

Paris , ce 26 De'cembre 17**.

•« " .

LETTRE CLXXV.

Madame de Volanges d Madame

DE RoSEMONDE.

L E fort de Mde de Merteuil paroit enfin rempli, ma chere & digneamie; & il eft tel que fes plus grands ennemis font partagés entre 1'indignation qu'elle mérite, & la pitié qu'elle