Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

j>e u Loi Saiique. z$

Prologue de la Loi Salique.

Les Francs , d'accord avec leurs Seigneurs, furent d'avis, pour conferver parmi euxl'amour de la paix , de prendre les moyens de couper jüfquesdans laracine leurs anciennes querelles, & pour s'affurer par 1'exceUence de leurs loix , la fitpérioriréque leur valeur leur avoic acquife fur les Nations voifines , de décerner au crime un chatiment proportionné a fa griévecé. On choifit donc dans le corps de la Nation quatre pcrfonnages, Wifogafb, Bodogafte , Salogafb & Widogafte. Ils s'afiemblerent dans les villes qui font au-d'ela du Rhin , Salehaim, & Bedohaim, & Widohaim. La, dans trois féancesdifférentes, après avoir traité avec fotn, & difcuté toures les raifons qui appuyoient la Loi , ils drefferent les articles fuivans.

F. Llndenbruchius a F. Pithou.

Jé vous envoie, Monfieur, la Loi Salique, que vousaviez, il y a quelques annécs, corrigée & expliquée avec tarit de fuccès. Le hafard avoit voulu qu'elle fat fi négligée par la fuire t qu'elle manqua d'étre enfevelie dans i'oubli. Nous regretterions aujourd'hut le fruit de vos travaux , fi je n'avois faittous mes efforcs pour le conferver. Quoique je pourrois en iouir avec

B 4

Sluiten