is toegevoegd aan je favorieten.

Des États Généraux, et autres assemblées nationales.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

<>o Capitulaires

res, augmenta beaucoup le nombre des chrétiens, réforma les mceurs corrompues du clergé > combla les églifes, 5c fur-tout celle de Rome, d'amples conceffions en domaines 8c des plus beaux privileges : il reffufcita en outre , 1'étude des fciences , fonda des écoles publiques, honora la profeffiora des arts utiles, Sc récompenfa ceux qui les cultivoient. Je ne finirois pas fi je voulois détailier toutes les qualités d'un fi grand prince , Sc rapporter toutes fes belles acfions. C'eft pourquoi je me tais, Sc je reviens encore aux capitulaires.

XXX. Un favant moderne a cru que les capitulaires de Charlemagne n'avoient pas été promulgués dans le diocefe de Tours au tems d'Hérard, archevêque de Tours; ou que s'ilsy avoient été publiés, le prélat ne crut pas que pour s'y conformer , il fut cbligé de changer 1'ordre des fêtes qui étoit en ufage dans fon diocefe. Thiers tire la preuve de fon opinion du chapitre LXI des capitules que 1'évêque Hérard fit en 858 dans le fynode de fon diocefe , oü 1'on trouve la lifte des fêtes qui devoient être obfervées par les fideles, & oü il n'eft pas fait mention de plufieurs de celles dont Charlemagne ordonnoit la célébration au chapitre CLXIV felon 1'édition de Pithou, 6c felon mon édition au chap. CLVIII