is toegevoegd aan uw favorieten.

Des États Généraux, et autres assemblées nationales.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

t>u Parlement. ïïi gnïrent aux évêques de le dénoncer excorBfriunié, & de rompre avec lui tout comrnerce. La lettre qu'ils en écrivirent au pape Honoré fuccefleur d'Innocent, eft dans le cartulaire de Champagne.

C'étoit-- la. la grande Jurifprudence de ces fiecles. Dans tous les traités on faifoit intervenir 1'égüfe, pour excommunier d'avance celui des deux contradans, qui les enfreindroit le premier (i). C'eft ce qui donna 1'idée au roi Richard

(i) Rien n'étoit fi ccmmun alors, que de faire parler.dans les actes le pape & les évêques, pour s'en faire excommunier d'avance, au cas qu'on violat quel» qu'un de fes engagemens. On lit dans une charte d'Henri I, qu'il 1'a fait fortifier par 1'excommunication des évêques, & qu'il a demandé celle du pape: Per epifcoporum noflrorum excomunïcaüonem corroboravimus , & prafentid Papte ad hoe idem faeïendum prtzfentari jujjimus. ( Martenne. t. i. p. 423. ) Dans le cartulaire de Champagne , prefque tous les aétes féodeaux font mis fous la proteétion de quelques évêques, qui s'engagent a excommunier les infrafteurs de ces aftes, ou a mettre leurs terres en interdit..

Aujourd'hui que nous favons réduire a leur jufle valeur ces foudres hazardés, cette conduite nous étonne. Mais alors une excommunication, toute téméraire qu'elle put être , étoit la chofe du monde la plus redoutée, paree qu'elle tiroit le plus a conféquence, même pour le temporel. Lorfque le roi Robert fut excommunié, pout avoir époufé Berthe fa parente