is toegevoegd aan uw favorieten.

Des États Généraux, et autres assemblées nationales.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

feUR 1ES ÉTATS GÉNÉRAUX. 44^ ïerent les peuples a la payer fans murmurer; impofition cependant qui n'excédoit pas vingt fois par tête pour le plus haut impofé, & dont le produit total ne furpaffa jamais fous fon regne le montant de la folde des francs archers que ce roi avoit confervé (1).

II y eut dans la fuite beaucoup d'autres tenues d'états; mais 1'indécence avec laquelle ils fe comporterent en plufieurs occafions, & la hardieffe de leurs démarches fufcitées principalement par le tiers-état, furent 1'écueil ou fe brifa la puiffance qu'ils avoient eue (2) : de maniere qu'on les affembla moins fréquemment, &C qu'ils n'eurent plus que la voye de ffmples remontrances. Cependant les étatsgénéraux tenus fous Charles IX donnerent lieu a trois célébres ordonnances qui furent dreffées fur leurs plaintes; celle d'Orléans en 1560, c.elle de Rouffillon en 1563, celle de Moulins en is66; & les états-généraux tenus a Blois fous Henri III, donnerent auffi lieu k 1'ordonnance de 1579 (3).

( 1 ) Villaret, Hul. de France , tom. XVI, pagj 32.4, 325 & 32S.

( 2 ) Encyclopédie , ibid. pag. 24. Ce fut dans les états généraux tenus en 1358.

{3) Encyclopédie, ibid. Boulainvilliers, tom. II,

l