is toegevoegd aan uw favorieten.

Des États Généraux, et autres assemblées nationales.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

43°

PARLEMENT.

et Q_ u E fi les pairs de France font un corps » féparé , ils ne peuvent, en aucune maniere , » précéder le corps du parlement , qui eft le n premier de tous les corps de 1'état, qui n'eft. » jamais précédé par perfonne, qui eft même » fupérieur aux états-généraux lorfqu'iis font » affemblés. C'eft pourquoi le parlement ne fait » point partie des états-généraux , & n'eft d'aucuil 55 des trois corps qui les compofent, paree qu'il » eft féparé de tout le refte des fujets du roi».

Voyez le premier mémoire des préfidens a mortier. Recueil fur leur différent avec les pairs. A Paris, 1720. Cette citation fe trouve dans une brochure de M. le duc de Lauraguais.

Parlement admis aux Etats de 1588. (G. Coquille , T. I, P. 329).

De fait au temps du roi Kenri II, en une tenue imaginaire d'états après la bataille de SaintQuentin , l'an 1558, on y fit comparoir des députés de la juftice pour un quatiïeme état»