is toegevoegd aan uw favorieten.

Des États Généraux, et autres assemblées nationales.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

£42 États

pour avoir bénéfices vacans dans les églifes cathédrales , abbayes, graces expeflatives de bénéfices que 1'on dit être réfervéspar les conciles généraux au tems paffé, & dernierement par le concile de Bafle , dont les décrets font a tenir & ont étéaprouvés par toute Péglife de France, & par ce aucunement le fang, qui fe vuideroit de la chofe publique qui a été étanché ; mais en effet les franchifes & les libertés de Péglife de France, jurées per divers fois , ont été publiées par manière d'ordonnances royaux , que le roi en fon facre , a promis & juré garder & 'faire entretenir : & ne déplaife a ceux qui difent que le roi fera mal de défobéir au pape; car en ce , n'a aucune défobéiffance , mais eft lui garder fes ame & honneur , & mêmement que tous lefdits décrets furent & ont été approuvés par feus nos faints peres Eugene & Nicolas , & dient aucuns que le pape eft tenu d'obéir & eft fujet, quant a ce, aux décrets des conciles généraux , & de tout me rapporte a ce qu'on voudra faire. Et tegatdons une autre vuidange de 1'or de France ; c'eft en draps de foye , en robes gipponés, cornettes ; les pages mcmes de plufieurs gentilshommes, & valets s'en vêtent de draps de foye; & les femmes Dieu fait comme elles font parées defdits draps en robes, cottes fimples & en plufieurs & diverfes manieres; eu ces chofijs.