Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

sous Charles IX- *5> quis, lefquels 11 eft mal-aifé de recouvrer, finon avec grands frais, dont 1'argent fe craufporte hors du royaume, & fouvent advient que lefdits enevaux ne font dreffés , le bon plaifir de votre majefté fera d ordonner que , dans votre royaume, ès lieux qui fe trouveront les plus commodes , comme aux évêchés, abbayes & autres bénéfices, feront dreffés haras de chevaux pour en peup er le pays, & chacun en droit foi s'en accommoder 1 e mieux qu'il pourra.

tt Seront a ce exhortés les évêques , comme a

été répondu.

r VI.

Le bon plaifir de fa majefté foit pour obvier aux blafphèmes & juremens qui fe commettent tous les jours contre 1'honneur de Dieu , commander que les ordonnances fur ce faites, foient étroitement & rigoureufement obfervées Sc réitérées. Er, au furplus , pour ce qu'il advient plufieurs querelles des paroles injurieufes, dont viennent le plus fouvent démentis , qui ont été caufe de la deftruaion de plufieurs bonnes ma'dons.

Pour y donner ordre Sc qu'ils ne foient plus trava'dlés, votre plaifir fera d'ordonner que toutes injures contre gentilshommes foient defendues, Sc néanmoins que 1'injure de celui qui 1'aura commencée , tournera l fon déshonneur Sc non de celui qui 1'aura recuej &, que celui qui aura

Sluiten