is toegevoegd aan je favorieten.

Des États Généraux, et autres assemblées nationales.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

sous Charees IX. 333'

« Le contenu èfdits articles a été trouvé fort honnête & raifonnable, afin de bien inftruire les pages Sc la jeuneffe, a quoi le roi, la reine, meffeigneurs & dames favoriferont bien volontiers, Sc adminiftreront ceux de la nobleffe ». C V I I.

Et, pour leur donner occafion de s'employer a fon fervice, fupplient fa majefté ordonner qu'aucun ne foir reCeu aux états de fa maifon, s'il n'eft de la même qualité , Sc foient lefdits états fi bien diftribués qu'aucun n'y ait deux états, de quelque grandeur & qualité qu'il foit, a ce que les biens dudit feigneur foient correfppndants au nombre de ceux qui lui font fervice.

C V I I I.

Soit auffi ordonné qu'aucun dudit état ne pourra tenir plus d'un office ou d'une charge , de forte que, par la poffefïïon de 1'une, 1'autre foir vacante & impétrable, fans efpérance d'en pouvoir être difpenfé.

cc Pour ce que le roi defire bien faire étendre fa libéralité fur plufieurs, il pourvoira que déformais gulle perfonne ne tienne deux états en fa maifon ».

C I X.

Que toutes les capitaineries de ce royaume foient dorénavant affecfées aux perfonnes expérimentées, & ayant bien verfé au fait de la guerre.