Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

3» E T A T S

dame 8c mere , les princes de notre fang , & gens de notre confeil, y étant, nous en grande compagnie 8c aflemblée, être procédé au régiement de notre juftice, en la meilleure forme que faire fe pourraj a quoi auroit été par notre commandement vaqué par longue efpace' de tems, a grande & mure délibération : finalement auroient été dreffés plufieurs bons articles, lëfquels bien entendus aurions voulu fortir efFet de loi & ordonnance générale entre tous nos fujets : a cette fin les aurions envoyés fous notre grand fcel a tous nos pariemens, en la plupart def•quels lefdites ordonnances auroient été publiées.

Aurions néanmoins recu les remontrances de notre parlement de Paris , fur aucun defdits articles , fur lefquels aurions fait entendre a* notredi: parlement, nos vouloir Sc intention fur notre fcel, dés le dixieme jour de juillet dernier paffe, 8c depuis, auroit notredit parlement réitéré certaines remontrances , fur lefquelles aurions derechef fait rcponfe , 8c entendre a notredit parlement , notre bon plaifir dés le premier jour d'aoüt en fuivant. Ce • néanmoins en publiant lefdites ordonnances le feptieme jour dudit mois, notredite cour au-

Sluiten