Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

5H E T X T 4

la parole fi a commandement, qui répondit ert trois mots, qu'il feroit par effet ce qui avoit été fi bien dit, & dès-lors la befogne lui fut délivrée.

Non pour autre confidération, finon que la beauté des ouvrages, 1'art & induftrie de 1'ouvrier , fe reconnoit a la feule opération.

Maintenant, Sire , que vous êtes a batir & remettre la juftice en fon intégrit», lui dreffer un nouveau temple, oü les hommes n'entrent que par la porte de la vertu, que tout rrafic detats & marchandifes en fera chaffé , il nous faut feulement 1'exécution enriere de vos faints propos , que nous tenons ja autant affurés , que nous favons votre majefté véritable.

Votre volonté y eft dilpofée, vous en avez la puiffance, le bien de votre royaume le requiert. Par ainfi, Sire, ne permettez pas que ci-après par nouveanx édits, prétextes de la néceflité de vos affaires , 1'on faffe brêche a aucun article de vos ordonnances , & chaffez loin ceux qui vous confeilleront le contraire.

Que ürt-il de garder les portes clofes d'une ville , pour empêcher qu'elle ne foit furprife , fi quelque mauvais habitant introduit 1'ennemi de dehors par efcalade, ou autre ftratagême propre a fa trahifon'

Que profiteront tant de loix & ordonnances i

Sluiten