is toegevoegd aan uw favorieten.

Des États Généraux, et autres assemblées nationales.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

7€ Etats repréfenté par la compagnie , ainfi qU'un bon pere a 1 endroit de fes enfans, & ie pafteur a 1'endroit de fon troupeau.

M. Miron, prévöt des marchands, s'étant levé, & toute la compagnie, un chacun fe railit & couvnt. PuiSj adreiTant fa parole audit fieur évêque, il dit que, comme le troupeau paifiint par les campagnes, ne recoit jamais tant d'allégreiTe que quand il oit la voix de fon pafteur, de même le tiers-état fondoit en larmes de joye d'ouir les oracles d'un très-digne pafteur portant la parole pour tous les prélats de France; que cette voix infpirée du ciel, avoit pénétré & doucement navré tous les cceurs de 1'alTemblée, qui porteroit déformais fes affedions d'autant plus haut, que les inclinations dépravées du fiecle les avoient fait ramper defius la terre. Que cette confidération & la grandeur inexprimable de la prélature les tenoit teilement reiTerrés dans les bornes de leur devoir, que pour jamais ils fe tiendroient trés - heureux d'être protégés fous 1'aile de fi doux & aimables peres, les prieres & bénédidions defquels ils tiendroient a même faveur que la vifite de laquelle ils avoient honoré le tiers-ordre.

Cela fait, ils prirent congé avec de très-grandes careiles & révérences, & furent reconduits par les fufnommés , jufqu'a la porte de la chambre du clergé.