Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( 3* )

„ d'Amfterdam, lui en leve mal k propos le tems, en offrant a Ton examen & a fes „ réfolutions, des objets entierement incompatibles avec fa tache ; décréte : que toutes „ ces pieces feront envoyées ii 1'Adminiftration Provinciale d'Hollande , afin d'y pour„ voir avec toute la prompi'ude poffible, et de la maniere qu'elle lc jugera conv». „ nable. Et fera envoyé extrait de ce décret h la fusdite Adminiftration Provinciale, „ et au Comité de furveillance d'Amfterdam, pour information, et afin de fe régler en „ confequence."

Le Prudent veut encore que 1'Affemblée décide, s'il continuera ou non, k fonctionner.

Luyken. Notre réglement dit, que quand bien même 1'accufateur fe préfenteroit dans le fein de 1'Affemblée, les deux tiers des membres devroient décider s'il y * licu k accufation.

Van de Kajleele. II faut prendre des mefures, pour empêcher que nos membres les plus accrédités, ne foient fouillés par d?od!eux foupcons; et ne faire aucune attention k des pieces fi peu authentiques. Nous conferverons par - la un 'tems précieux, ct nous maintiendrons la dignité de cette Affemblée, nommée par le Peuple.

L'Aflemblée décide, que le Préfident reftera occuper Ie fauteuil. >

Van Cajlrop. Bouwens fe trouve a Ia Haye, et fait examiner fa lettre de créance, probablement pour prendre. féance dans 1'Affemblée. Je crols qu'on travaille pour Pen empêcher.

TJn'des Secretaires fait enfin 1'appel nominal , et l'Aflemblée décide. a la majorité de 57 voix contre 29. qu'une commiflion fera nommée, pour examiner la lettre du Comité de Surveillance d'Amfterdam, avec les pieces qui y font annexées, & pour rendre rapport féance tenante. Elle nomme a cette effet quatre membres, favoir: van Cajlrop, van Zonsbeek, Oueyfen & Valckenaer.

Ün des Secretaires fait leóhire des deux pieces fuivantes :

V. D'une adreffe, des élecreurs du diftriér. dont Ie cbef-lieu eft a Tilbourg; dans laquelle ils demandent que J. B. Verheyen , nommé par eux Repréfentant du Peuple Batave, foit invité a venir prendre féance ; et que le choix de W. J. Heeren, comme ayant été influencé , foit annullé. — Renvoyé au Comité nommé pour 1'examen des lettres de créance.

25. D'une lettre de quelques Repréfentans émigrés du Peuple de Frife , datce de Groningue, le 28 Fevrier 1796. dans laquelle ils fe plaignent des événcmens qui ont cu licu a Leeuwaarden, et réclamént k eet égard les foins de 1'AffemblL'e.

Witbols demande copie|de cette piece, afin dc Penvoyer h Leeuwaarden, pour qu'un «le fes anus en fttffe la réfutation.

Blok. l'Aflemblée peut accorder cette demande, fans entrer dans les motifs-.

La tnodif/éatio» de TM eft adoptéc.

Sluiten