is toegevoegd aan uw favorieten.

Lettres écrites de Hollande, d'Angleterre et de Spa.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

DE LA HAYE. 83

la Hollande. Elle est asfez grande, & peuplée d environ quarante cinq mille habitans. II y a beaucoup d'opulence, & vous favez qu'elle fleurit principalement par fes blanchisferies qu'on n'égale presque nulle part ailleurs, & par fes mamifattures de différentes fortes d'étoffes en foye & en fil. En traverfant cette ville oü nous ne nous arrêtames pas, je remarqual a quelques portes de petites rofettes3 qui indiquent, a ce qu'on m'apprït, qu'il y a une femme en couche dans la maifon. Lorsque 1'enfant est une fille, Ia rofette est blanche, & rouge, lorsque c'est un garcjon. Cet ufage asfez particulier n'auroit cependant rien de bien intéresfant, s'il ne tenoit a un ancien privilège de la ville, qui ne permet pas de pourfuivre quelqu'un pour dettes durant 1'espace de quatre lemaines, quand il y a une femme accouchée dans la maifon. L'heureufe rofette tient alors lieu de fauvegarde.

Au fortir de Ia ville commence une des plus agréables routes de la Hollande. On voit d'abord & 1'entrée du boute ou bois la magnifique maifon ou plutöt le palais que M. Hope

. F ?, vient