is toegevoegd aan uw favorieten.

Lettres écrites de Hollande, d'Angleterre et de Spa.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

t, E T T R B IV>

LETTRE IV.

helvoet* sluis , Dimanche /oir>. ii Mfli 1788.

A la fin de ma dernière lettre, mon cher ami, vous m'avez laislé tout fraïchement arrivé a la Haye vers les neuf heures du foir, & perdu dans des raifonnemens & des vers, dont je ne me fuis tiré qu'en finisfanc promptement ma lettre.

Vendredi, le lendemain de mon arrivée, je iortis d'asfez bonne heure. C'étoit justement foire, & j'eus 1'honneur d'asfister è un de ces déjeunés que la Cour donne dans ce tems de lête & de réjouïsfance. J'y. trouvai une nombreufe asfemblée de Dames, qui pour laplüpart, par leurs habillemens ou par leurs figures, faifoient honneur a notre pays. Je doute que chez les autres nations on puisle voir des grouppes de femmes asfifes & ne parlant pas, qui foient plus j olies & flattent 1'ceü d'avanta-

7 ■ S«-