Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

DANGERÉUSES. Ijl M. de Valmont, dont apparemment vous aurez été initruite fi elles font vraies, ou dont au moins il vous fera facile de vous faire infamer; ce que je vous demande en grace. Voici ce qu'on publie; ou, pour mieux dire, ce qu'on murmure encore, mais qui ne tardera fürement pas a éclater davantage.

On dit donc que la querelle furvenue entre M. de Valmont 8c le Chevalier Danceny, eft 1'ouvrage de Mde. de Merteuil qui les trompoit également tous deux; que , comme il arrivé prefque toujours, les deux rivaux ont commencé par fe battre , & ne font venus qu'après aux éclairciffemens; que ceux-ci ont produit une réconciliation fincere; & que pour achever de faire connoïtre Mde. de Merteuil au Chevalier Danceny, 8c auffi pour fe juftifier entiérement, M. de Valmont a joint a fes difcours une foule de Lettres, formant une correfpondance réguliere qu'il entretenoit avec elle, 8c oü celle-ci raconte fur ellemême , & dans le ftyle le plus libre, les anecdotes les plus fcandaleufes.

On ajoute que Danceny, dans fa première indignation , a livré ces Lettres a qui a voulu les voir; 8c qu'a préfent elles

K 2

Sluiten