is toegevoegd aan uw favorieten.

Les soirées amusantes, ou Recueil choisi de nouveaux contes moraux.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

'ix6 Les Soirees homme comme vous ignoxer que Ia véritable noblefle n'enrichit celui qui en eft décoré , 3c ne le difpenfe du ravail des mains, que pour qu'il puifte fe li /rer tout entier a une occupation digne de lui : celle d'employer fon cceur , fa tête 3c fon bras a la protection de fes inférieurs, 3c non a leur opprefiion.

Ce difcours , loin de faire rentrer en lui-même Onotama , ne fit que révolter fon orgueil. — De pareils principes font-ils faits pour fe trcuver dans la bouche d*un Roi ? Ne feroit-ce pas donner trop d'importance au peuple que de fuppofer envers lui des devoirs de la part de ceux qu'il doit fervir 3c refpecler ? Le lot de 1'infede obfcur eft de ramper 3c de s'anéantir devant 1'aigle, dont il doit craindre de blefter 1'ceil en fe montrant a fa vue.

II eft inutile , dit le Roi avec le fou-