Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE S. 13) §ui, jufque-Ja n'avoit pas attiré leur attention. Etonnés d'abord de le voir oilif Sc les bra« croifés, tandis que 1'autre s'occupoit avec tant d'application Sc d'empreifement pour leur fervice, ils finirent par le trouver mauvais, Sc le regardant d'un ceil irrité, ils leverent leurs ïnalïues pour en faire juftice 3 réfolus de le punir de fa négligence ou de fon mépris, ou de le forcer a travailler.

Tayo, quoique attentif a fon ouvrage, apperyut cependant leur itjouvement. La pitié étouffa dans fon cceur le fouvenir de fes injures. II fe leva Sc cour ut au fecours de fon opprelfeur ; il fe mit entre lui Sc les Sauvages, leur faifant entendre par lignes que ce n'étoit pas fa faute s'il ne travailloit point, puifqu'il ignoroit fon art. Cet avis n'adoucit point les infulaires, peu difpofés a des égards pour un être qu'ils jugeoient leur être

Sluiten