is toegevoegd aan uw favorieten.

Le cabinet des fées; ou Collection choisie des contes des fées

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

L'adroite Princesse. 91 Sc fes portraits Favoiént engagé a quitter une cour délicieufe, pour lui venir offrir fes vceux Sc fa foi. Nonchalante fut'd'abord fi éperdue , qu'elle ne pouvoit répondre au prince qui étoit toujours a genoux ; mais comme en lui difant mille douceurs & lui faifant mille proteftations, il la conjuroit avec ardeur de le recevoir pour époux des ce moment-la même , fa molleffe naturelle ne lui laiuanr pas la force de difputer , elle dit nonchalamment a Riche-cautèle qu'elle le croyoit fincère, & qu'elle acceptoit fa foi. Elle n'obferva pas de plus grandes formalités que celles-la dans la concluhon de ce mariage; mais auffi elle en perdit fa quenouille : elle fe brifa en mille morceaux.

Cependant Babillarde & Finette étoient dans des inquiétudes étranges : elles avoient gagné féparément leurs chambres , & elles s'y étoient enfermées. Ces chambres étoient altez éloignées l'une de 1'autre ; Sc , comme chacune de ces princeffes ignoroit entièrement le deftin de fes fceurs, elles pafsèrent la nuit fans fermer 1'ceil. Le lendemain, le pernicieux prince mena Nonchalante dans un apparrement bas qui étoit au bout du jardin ; Sc la cette princefTe témoigna a Riche-cautèle 1'inquiétude oü elle étoit de fes fceurs , quoiqu'elle n'osat fe préfenter devant elles., dans la crainte qu'elles ne blamafTent for