is toegevoegd aan uw favorieten.

Le cabinet des fées, ou Collection choisie des contes des fées

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

216" La Princeisi;

raviffante, il en tombe a tous momens des tierrenes; j'en ai vu a la princelfe que j'avois mifes fur fon berceau, dont elle fe pare, quoiqu'elles ne vaillent pas celles qui tombent de fes cheveux: de forte qu'il ne m'eft pas permis de douter de leur retour, malgré les foins que je croyois avoir pris pour 1'empêcher; mais , madame, je vous en délivrerai; & comme c'eft le feul moyen qui me refte de réparer ma faute, je vous fupplie feulement de m'accorder du tems; voila déja un des princes qui eft parti pour aller chercher 1'eau qui danfe , il périra fans doute dans cette entreprife; ainfi je leur prépare plufieurs occafions de fe perdre. Nous verrons , dit la reine , fi le fuccès répondra a votre attente, mais comptez que cela feul peut vous dérober a ma jufte fureur. Feintife fe retira plus allarmée que jamais, cherchant dans fon efprit tout ce qui pouvoit les faire périr.

Le moyen qu'elle en avoit trouvé a 1'égard du prince Chéri, étoit un des plus certains, car 1'eau qui danfe ne fe puifoit pas aifément; elle avoit fait tant de bruit par les malheurs qui étoient arrivés a ceux qui la cherchoienr, qu'il n'y avoit perfonne qui n'en fut le chemin. Son cheval blane alloit d'une vïteffe furprenante; il le pteifoit fans quartier, paree qu'il vouloit revenir promptement auprès de Belle-Etoile, Sc lui donner la fatisfacóon qu'elle fe promectoit de fon voyage, II ne