is toegevoegd aan je favorieten.

Le cabinet des fées, ou Collection choisie des contes des fées

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

DETRUITE. 1}J

reprit-elle, en fe lailfant tomber fur un lit dont elle s'étoit levée : Ah ! fans doute mon efprit rroublé par la longueur de mes malheurs, me fait croiredes chofes impoffibles! Non, madame, reprit Philonice , vous ne vous êtes point flattée dans ce que vous venez d'entendre , nous 1'avons entendu comme vous; fans doute le ciel las du fupplice de tant d'innocentes victimes , nous donneta bientot un fecours proportionné a nos maux j ce n'eft pas feulement par la bouche des morts qu'il nous le ptomet, les vivans Pont prédit comme lui. Ah! madame, dit Mélicerte , que ne vous dois-je point de me confirmer ce que je n'ofois croire ! Mais oü eft donc, dit-elle en regardant de rous cótés , ce prince dont mon époux m'a parlé ? feroit-ce eet aimable Centaure qui m'a aidée avec tant d'empreflêment a foulaget le malheuteux Yphidamante ? Oui, madame, dit Anaxandre , c'eft moi qu'une fortune ctuelle oblige de me cacher fous cette figure li extraordinaire. Je vous avoue , reprit Mélicerre , que je vois des chofes li furprenantes, que je ne puis rn'empêcher d'être fenfible a la curiofité d'apptendte vos aventures , avec la parole que je donne a cette belle perfonne, dit-elle en montrant la princefTe , de fatisfaite la fïenne quand elle le voudra. Ce feroit dès ce moment, reprit Philonice, fi je n'étois pas obligée de vous