is toegevoegd aan uw favorieten.

Le cabinet des fées, ou Collection choisie des contes des fées

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

44° Les mille et une Nuits,

une fi haute élévation contre fon attente, le fultan mit fin a 1'audience de ce jour, & en fe levant de fon tróne, il ordonna que les eunuques attachés au fervice de la princeffe vinfTent enlever es baflins pour les porter a 1'appartement de leur maitrefle, oü il fe rendit pour les examina »vec elle a loifir; & cet ordre fut ^ Ie champ par les foins du chef des eunuques : Les1uatre-vingts efclaves blancs & noirs ne furent pas oubliés; on les fit entrer dans 1'inteneur du pahis, & quelque tems après , le fultan qui venoit de°parler de leur magnificence U Ia pnnceffe,Badroulboudour, commanda qu'on es fit venir.devant 1'appartement, afin qu'elle les confidérat au travers des jaloufies, & qu'elle connut que bien loin d'avoir rien exagéré dans te récit qu'il venoit de lui faire, il lui en avoit dit beaucoup moins que ce qui en étoit.

La mère d'Aladdin cependant arriva chez elle avec un air qui marquoit par avance la bonne nouvelle qu'elle apportoit a fon fils. Mon fels, lui dit-elle , vous avez tout fujet d'être content ; vous êtes arrivé a 1'accomplifTement de vos fouhaits contre mon attente , & vous favez ce que je vous en avois dit, Afin de ne Vous pas tenir trop long-tems en fufpens, le fultan avec 1'applaudifTement de toute fa cour a déclaré que vous êtes digne de pofféder ia*