Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

2 la Tour tênébreuse. magne, traverfoit déguifé, ce vafte pays, il avoit tout-a-coup difparu, fans qu'on put favoir en aucune manière ce qu'il étoit devenu. En vain les chefs de ce qui lui étoit refté de fidelles fujets avoient fait des perquifitions exactes pour découvrir le lieu oii il pouvoit étre cacbé: ils n'en avoient appris aucunes nouvelles; & après feize mois de peines inutiles, ils avoient enfin prefque perdu Pefpérance de retrouver ce roi généreux, & avoient renoncé au deffein de le chercher: ce qui n'avoit pas donné tine joie médiocre au prince fon frère , comte de Mortagne & de Lancaftre, qui fomentoit fecrètement la fa&ion des rebelles, & avoit infpiré, par des voies cachées, la réfolution qu'on avoit prife de ne plus faire de perquifitions de Riehard.

Le favant Blondel de Nefle fut le feul qui ne put fe réfoudre a abandonner ce foin. Ce gentilhomme francais devoit fa fortune au roi Riehard , a qui il s'étoit donné, il y avoit plufieurs années, par la permiffion du roi Philippe Augufte. Animé de zèle & de reconnoiffance pour un illuftre maïtre a qui il devoit tout le bonheur de fon fort, il étoit réfolu de parcourir fans ceffe le monde, jufqu'a ce qu'il eüt découvert quelle étoit la deftinée de ce prince. Blondel avoit déja fait tout le tour de 1'Europe fans avoir recueilli le moindre fruit de fes

Sluiten