Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

3° la Tour ténébreuse. comme la plus adroite & la plus diligente fileufe de tous fes fats. La reine la recut avec bonté la confidéra avec attention, & loua même beau' coup les charmes modeftes & touchans dont elle etoit partagée, ce qui ne fut pas une légère mortification pour certaines femmes de la cour qui fe piquoient de parfaite beauté. La reine fit' Ioger Rofanie dans un appartement oü il y avoit ime enfilade de chambres toutes remplies d'amas des plus célèbres filaffes qui fuffent dans le monde. On y voyoit du chanvre de Syrië, du lm de 111e d'Ithaque ; on y voyoit auffi du chanvre de Bretagne, du lin de Picardie, du hn de Flandres, & même de ce fameux lin incombuffible, dont on fait une toile merveilleufe, que le feu le plus ardent ne fauroit endommager. On dit k Rofanie, comme une bonne nouvelle , qu'elle n'avoit qu'a choifir parmi toutes ces filaffes, celle par oü elle voudroit commencer; puis on ajouta que cela lui devoit etre affez indifférent, paree que , comme elle etoit fort jeune & plLls adroite qu'une autre, la reine, qui vouloit la garder long-tems, & lui faire beaucoup de bien, la deftinoit k les filer toutes.

Quand la pauvre fille fut feule, elle s'abandonna au plus violent défefpoir: elle avoit pour le métier de filer, une averfion infurmontable,

Sluiten